Voir la vie autrement

Tous imparfaits

Janv 2020

Nous sommes tous « imparfaits », tous quel que soit notre génome. Cela ne doit pas remettre en question notre place dans la société et la considération de la richesse que nous apportons
Rejoignez les 5 000 signataires pour que la voix des plus fragiles soit portée par un maximum de citoyens . Signez/ partagez/ faîtes tourner !


"...Nous, parents d’enfants malades, nous n’avons pas choisi notre enfant, nous l’avons accueilli tel qu’il est, tel qu’il était. Sa vie n’est pas simple, n’a pas été simple, mais elle n’a pas été que souffrance parce que nos enfants, Paola, Brune, Gaspard, Domitille, Vianney, Arthur, Thaïs, Mayeul, Louis, Cyprien, ne se réduisent pas à une pathologie. Nos enfants ont un prénom, un âge, ils sourient, se sont battus, se battent encore pour vivre dans des conditions parfois difficiles. Ils sont pour nous, nos familles, découverte, émerveillement, dépassement. Au quotidien, ils nous apprennent à vivre, nous les aimons tels qu’ils sont, nous ne voulons ni les changer, ni les échanger. Nous savons d’expérience que vouloir vivre sans souffrance, c’est se condamner à vivre sans amour...."

Anaia : un exemple

(Septembre 2019)

Anaïa est un exemple flagrant des capacités de nos loulous.

Bien entourés et boostés, ils s'épanouissent à un rythme bien plus rapide et positif que ce qu'on nous fait croire au diagnostic... Bravo!!!


Quant à l'eugénisme en cours,franchement, ça m'arrache le cœur. Tout être devrait avoir le droit de venir au monde. Je ne regrette pas l'existence de mon fils. Je ne considère pas qu'il ruine ma vie. Si je devais dire la vraie vérité crue aux futurs parents(ceux qui tremblent , chiffonnent leur nez de dégoût et pensent à leur confort futur imaginaire), c'est : vous n'imaginez pas à quel point ce "risque" est une Chance!


On découvre un monde parallèle tellement plus profond,tellement plus complet et dont "l'essentiel est (définitivement) invisible à l'œil". Mon existence,sans Saül et sans tous ses petits copains "différents",aurait été incomplète. Belle,d'une tout autre façon. Je me sens beaucoup plus riche et plus à ma place dans l'univers de la différence. C'est un fait. Une heureuse constatation que j'aime à partager avec le monde qui nous entoure.

Une Chance donc. Certainement pas un risque.